Tu reves d'avoir tes propres chevaux? De pouvoir les entrainer et gagner des concours avec eux? Alors viens au haras du sud et ton reves se realisera!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 On vole, on vole ! Mais on s'écrase _ Tat' & Shay'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pauline
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 26
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: On vole, on vole ! Mais on s'écrase _ Tat' & Shay'   Jeu 1 Juil - 16:25

FAIT

On vole, On vole ! Mais on s'écrase ...

SAUT D'OBSTACLE
CONTRÔLE DE L'ALLURE ET DE LA RECTITUDE FACE AUX BARRES



Quel immense plaisir pour Shayness de retrouver la France. Un plaisir simple que celui de retrouver la terre ou l'on a grandi, bien que le fait de savoir qu'elle se trouvait maintenant dans le même pays que les fantômes de son passé avait une fâcheuse tendance à la rendre malade. Florent ... Ce nom là arriverait-il à sortir de son esprit torturé? Certainement pas, aussi la jeune femme avait-elle décidé qu'après sa séance avec Tatchou, elle tenterait de retrouver la trace de cet amant perdu, et de renouer le contact, si toutefois c'était encore possible ...

Mais parlons peu, parlons bien ! Pour à l'instant présent, ça se passait avant tout entre elle et son gris imbécile. Le couple marchait vers le manège, ou Shayness avait installé un peu plus tôt des barres au sol et de petits cavalettis pour éduquer sa monture à l'obstacle. L'entier piaffait d'impatience derrière sa cavalière, c'était peut être le fait d'avoir toutes ces protections aux membres et une selle sur le dos qui lui faisait deviner qu'il allait sauter ... Shayness n'en doutait pas, elle n'avait jamais remis en cause l'intelligence de Tatchou.
Contrairement à l'Argentine, la chaleur française n'était pas étouffante. Shayness avait de toute façon prévu de monter l'étalon dans le manège, non pas pour échapper au soleil ou aux moustiques, mais pour pouvoir se concentrer sur son 5 ans, et permettre à celui-ci de ne pas se servir d'éléments extérieurs pour faire l'imbécile. Il avait après tout bien assez de ressource pour le faire tout seul comme un grand.
Le couple arriva à la porte du manège, que Shayness poussa dans un effort surhumain. Ce qu'elle pouvait être lourde, et Tatchou tournant sur lui-même et tirant sur ses rênes ne lui facilitait pas vraiment la tache. Malgré tout, la brunette réussit à pénétrer dans l'infrastructure entière, le gris lui, se jeta littéralement dans le manège. C'était peut être la chaleur ou le décalage horaire, mais Tatchou avait vraiment des cases en moins aujourd'hui. La séance promettait d'être mouvementée ...

Shayness ne mena pas tout de suite sa monture au centre du manège, loin d'être inconsciente, elle avait toujours prit le réflexe de faire marcher son cheval lorsque celui-ci était vraiment trop ... En forme. Le gris ne pouvant rester en place, faisant même par moment de petit saut, sa brunette jugea préférable de mettre sa bombe tout de suite, ce qu'elle fit. A peine la jugulaire attachée, Tatchou se cabra. Pas tellement haut, pas méchamment, mais assez tout de même pour surprendre sa cavalière. Celle-ci tira d'un coup sec, mais sans violence sur ses rênes pour ramener son cheval volant sur la terre ferme.

_ « NON ! »

Sa voix se voulait ferme et sévère, il était hors de question que Tatchou devienne quasi-incontrôlable. Il risquait de blesser sa propriétaire, ou pire de se blesser lui-même.

_ « Imbécile va ... »

Tatchou regardait Shayness avec un regard compatissant, on pouvait presque lire le regret dans ses yeux. La brune ne put s'empêcher de sourire, il avait beau être parfois très c*n ... Elle l'aimait par dessus tout sa tête d'âne.
Le couple repartit sur la piste, presque calmement. Tatchou était certes un peu plus calme, mais marchait toujours la queue en panache, piaffant parfois. Après peut-être il y avait-il une jument en chaleur dans le coin ... Après tout cela expliquerait le comportement légèrement ... Idiot de l'entier. Shayness caressa la joue de sa monture et recommença à marcher. La jeune femme se sentait bien, un sourire permanent embellissait son visage. Le soleil, la Camargue, les chevaux ... Tout ça après tout ne pouvait que plaire.
La brunette consulta sa montre, cela faisait maintenant 5 bonnes minutes qu'elle marchait avec son cheval, et il était temps de se mettre en selle. De plus, Tatchou semblait plu calme. Shayness mit ses gants en coton, pour protéger ses mains du cuir agressif des rênes. En plus de ça, à l'obstacle la jeune femme savait que Tatchou arrachait systématiquement les rênes, aussi préférait-elle prévenir que guérir. Elle aurait eu l'air maline à ne pas pouvoir monter à cause d'ampoules aux doigts.
Shayness vérifia le sanglage, qui évidemment n'était pas bon. Le gris avait trouver la parade, et gonflait toujours son ventre durant le pansage. Sa belle brune remonta sa sangle de deux trous et descendit ses deux étriers. Saisissant une poignée de crin d'une main, elle se hissa en selle avec souplesse et se posa sur le dos de sa monture avec douceur. Tatchou ne put s'empêcher d'esquisser un mouvement en avant, réprimandé aussitôt par sa cavalière. Celle-ci chaussa ses étriers, ils étaient pour le moment un peu long pour sauter, mais pour la détente cela irait. Le couple prit la piste pour entamer l'échauffement.

Tatchou marchait rapidement, la tête bien haute et la queue en panache. L'entier faisait le beau, cela ne faisait aucun doute.

_ « Du calme Tat' .. T'es beau je t'assures. »

Shayness marchait sa monture rênes longue, lui laissant ainsi tout le loisir d'étendre son encolure. Le gris baissa la tête, et marcha en flairant le sable chaud. Sur son dos, sa cavalière regardait autour d'elle, perdue dans ses pensées. Quel immense plaisir de monter dans un lieu aussi agréable et magnifique. Les rayons du soleil reflétaient sur la peinture brillante des barres que Shayness avait installé plus tôt. La chaleur ambiante avait sublimé le visage de la jeune femme, parfaitement hâlée, et avait aussi tendance à faire ressortir les pommelures de la robe de Tatchou.
Cela faisait maintenant plus de 10 minutes que le couple marchait ainsi sur la piste. Le 5 ans était calme, du moins il était resté au pas pendant ces 10 minutes. Certes cela n'allait sûrement pas durer, c'est pourquoi Shayness profita de cet instant de calme et de sérénité.

Shayness ferma ses mollets, encourageant Tatchou à se porter plus en avant, avec douceur, la jeune femme remonta sur ses rênes. La brunette connaissait désormais sa monture sur le bout des doigts, et savait à quel point elle avait la bouche sensible. Une fois le contact établit avec la bouche du cheval, celui-ci partit dans un grand trot joyeux, ponctué par ci par là de petite ruade pas bien méchante ... Du moins ne risquant pas de mettre en difficulté sa cavalière à l'assiette en béton .. Dû au nombreuses heures passées à cru sur Complice, son ancien poney avant Tatchou. Sans s'énerver, en agissant plus avec l'assiette qu'avec les mains, Shayness demanda à Tatchou de repasser au pas, ce que l'étalon fit aussitôt, non sans péter en l'air une dernière fois. La belle brune avait toujours le sourire, et relança sa monture dans ses jambes. Le couple bascula sur un grand cercle de 20 mètres à main droite. Shayness connaissait la souplesse légendaire de sa bourrique, aussi ne lui demanda t-elle pas trop. Elle cherchait juste à ce que sa monture est le bout du nez à l'intérieur du cercle. De plus, le but de la séance du jour n'était pas de dresser, mais bien de sauter, ou du moins, d'essayer ...
Appliqué sur son cercle, répondant aux aides de sa cavalière, Tatchou commençait à se détendre, il vint alors s'enrouler autour de la jmbe de sa cavalière, ce qui lui valut un petit cri d'exclamation de la part de sa brune.

_ « Bravo Tat' »

Comme quoi les séances certes pénible pour l'entier lui avait été bénéfique. L'exercice ayant été réalisé plus que correctement, le couple repartit en ligne droite, et le gris en profita pour prendre le trot. Apparemment, le 5 ans avait envie de courir.

_ « Non non Chouchou. »

Shayness se redressa et demanda à son cheval de reprendre le pas. Celui-ci s'exécuta. Les rênes étaient maintenant parfaitement tendus, et le contact entre bouche et mains était établi. Le couple bascula de nouveau sur un cercle. Shayness plaça aussitôt ses aides avec précision, agissant entre sa rêne extérieur et sa jambe intérieur. La jeune femme n'agissait pas avec une rêne directe, il y avait désormais bien longtemps qu'elle n'utilisait plus de rênes d'ouverture, la rênes d'appui était même devenu une habitude. A son sens, c'était même une façon d'agir avec plus de précision. Tatchou vint s'enrouler autour de la jambe intérieur de sa cavalière. Celle-ci ne cessait de jouer avec ses rênes, comme si elle malaxait de la pâte à modeler pour décontracter la bouche de l'entier, et ainsi l'inciter à venir se poser sur son mors. Peu à peu, le 5 ans vint tendre son dos, rassemblant ses foulées. C'était maintenant un cheval rond qu'avait Shayness sous sa selle. Le couple repartit en ligne droite, avant de changer de main sur une diagonale.
Le cheval était sur la main, rond avec le dos tendu, une merveille à monter quand il était rassemblé ainsi. Son pas souple et rebondi augmentait encore plus sa magnificence .. Du moins aux yeux de sa propriétaire. Le couple bascula sur un cercle à main gauche, et Shayness plaça ses aides le plus précisément possible. En effet, elle savait sa monture particulièrement raide à cette main. Sa jambe intérieur à la sangle agissait de façon discontinu de façon à inciter Tatchou à s'incurver. Dans son souci de faire plaisir à sa brune, l'entier se plaça dans la bonne attitude, ce qui lui valut une petite caresse discrète au niveau du garrot. Shayness demanda à son gris de repartir en ligne droite. D'une infime pression des mollets, la jeune femme demanda le trot à son cheval.
Tatchou décocha une petite ruade et prit le trot, trop rapidement au goût de sa cavalière qui lui fit reprendre le pas, puis lui redemanda le trot. Cette fois-ci, l'étalon partit correctement. Shayness se mit aussitôt sur le bon diagonale, et trotta sa monture quelques tours de pistes afin de l'avoir calme. La jeune femme savait que son cheval avait tendance à rapidement s'ennuyer lorsqu'il était au travail, aussi essayait-elle de ponctuer sa détente d'exercices multiples, afin d'occuper au maximum sa monture. Shayness demanda par exemple une transition descendante à Tatchou. Celui-ci rechigna à repasser au pas, il avait vu les barres et n'avait plus qu'une envie, galoper. La demande de sa cavalière se fit plus insistante, la jeune femme bloquant son assiette et serrant ses doigts sur les rênes. Le gris secoua la tête mais repassa dans l'allure inférieure. Le couple marcha quelques instant puis reprit le trot. Dès qu'il s'agissait de passer dans l'allure supérieure, étrangement Tatchou se faisait rarement prier. La brunette continua ainsi à demander des transitions à sa monture, de façon à tester son écoute. C'était en effet primordiale avant de l'emmener sur les barres. Tatchou était certes plein de vitalité aujourd'hui, mais il resta à l'écoute de sa brunette tout le temps de l'exercice. Cela lui valut d'ailleurs une franche caresse sur l'épaule gauche.

_ « Parfait Chouchou »

La détente continuait, avec de petits exercices simples visant à occuper la bourrique, à tester son écoute et à l'assouplir avant de le lancer sur les barres. Le couple enchainait les figures, des voltes, des huit de chiffres, des plis de l'encolure sur la piste. Tatchou ne pouvait trouver le temps de faire l'idiot. Lors des exercices d'incurvations, les aides de Shayness se voulaient les plus précises possible, afin d'aider au mieux l'entier. Celui-ci s'incurvait, on sentait bien que les heures passées à travailler l'incurvation lui avaient été bénéfique. La brunette demandait souvent des transitions à son cheval, et celui-ci, à l'écoute, faisait de son mieux pour répondre aux attentes de sa propriétaire. Bien entendu, fidèle à son caractère infernal, lors des transitions descendantes il ne pouvait s'empêcher de manifester son mécontentement par des coups de tête, et lors des transitions montantes, de manifester sa joies par de petite ruades isolées et pas franchement méchantes.

Le couple repartit en ligne droite, sur la piste à main gauche. Plaçant ses aides, la jambe intérieure à la sangle, un léger pli de l'encolure sur l'intérieur, Shayness demanda le galop à sa monture. Trop content d'enfin pouvoir courir, Tatchou partit tel une bombe.

_ « Calme Tat', t'es pas sur un hippodrome »

La brunette demanda à sa monture de reprendre le trot. Il était hors de question de galoper tant que le gris ne se tiendrait pas correctement. Replaçant ses aides, Shayness redemanda à l'anglo de repasser dans l'allure supérieure. Celui-ci prit le galop, un peu rapidement certes, mais au moins il était resté rond et sur la main dans son départ. La jeune femme laissa sa monture galoper un peu, puis repassa au trot. En effet, la brunette cherchait juste le départ au galop dans le calme, et elle savait que si elle laissait sa bourrique garder trop longtemps le galop, celle-ci allait chauffer.
Shayness demanda à son cheval de changer de main, pour un départ au galop à l'autre main. La brune plaça ses aides, et Tatchou partit, toujours rond. Sa cavalière le repassa au trot, puis au pas et lui laissa les rênes pour le laisser souffler. La détente était terminée, il allait maintenant falloir amener la bourrique sur les barres . . .


Shayness laissa sa monture souffler quelques minutes, profitant de ce moment pour régler ses étriers longueur obstacle, avant de remonter délicatement sur ses rênes. Une fois le contact de nouveau établit, la jeune femme partit sur un cercle, et tout en jouant avec ses rênes, elle incitait Tatchou à venir se poser sur son mors. L'entier se décontracta dans sa bouche, et vint tendre sa ligne du dessus, rassemblant ses foulées. La brunette repartit en ligne droite, et prit le trot. Aussitôt, par réflexe, elle se plaça sur le bon diagonale. Le couple arriva sur les barres, à leur vue, Tatchou força la main de sa cavalière et fonça ! Et ce n'était pourtant que des barres au sol. Shayness partit sur un cercle, évitant les barres. Sur son cercle, la jeune femme chercha à redresser Tatchou, de façon à ce que celui-ci ne soit plus sur les épaules. L'étalon se redressa peu à peu, et repassa au trot. Sa cavalière savait cependant qu'il ne servirait à rien de repartir au trot sur les barres, la bourrique ne serait pas plus calme. Aussi la jeune femme décida t-elle de repasser au pas. Le couple repartit sur les barres. A leur vue, Tatchou commença à piaffer, et chercha une nouvelle fois à forcer la main de sa cavalière.

_ « NON ! »

Shayness arrêta sa monture devant les barres, et lui laissa les rênes.

_ « Tu vois, ça sert à rien d'accélérer comme un dingue, c'est pas parce qu'on va vers les barres qu'on y va forcément. »

Le gris baissa la tête et posa son nez sur la première barre de bois, rouge et blanche. La belle brune reprit ses rênes, et contourna les barres. Le couple prit le trot, puis retourna sur les barres. Tatchou fit mine de vouloir prendre la main de sa propriétaire, qui le rappela aussitôt à l'ordre.

_ « C'est NON ça ! »

L'entier resta donc au trot, rond sous la selle et passa les barres sans souci. Il faut dire qu'à part ces quelques soucis de maîtrise, le gris était vraiment un crack à l'obstacle. Le couple fit un nouveau passage, pour valider le premier puis se dirigea vers un petit croisillon de 30 centimètres. Les oreilles droites, rond et sur son mors, Tatchou sauta, bien loin au dessus de la barre, comme s'il avalait un oxer d'1 mètres. Shayness rassembla sa monture qui après le saut était passé au galop, et le repassa dans l'allure inférieure à l'aide de son assiette. Un saut réussi ... C'était magnifique !

_ « Nickel Chouchou »

Mais la séance n'était pas terminée. Shayness replaça l'entier devant les barres au sol. Tatchou chercha à forcer l'allure, mais sa cavalière le plaça sur un cercle, le rassemblant dans l'incurvation pour l'obliger à ralentir. Une fois l'allure correcte retrouvée, le couple revint sur les barres. Appliqué, l'anglo leva haut les jambes, prenant soin de ne toucher aucune barre. La cavalière gardait ses jambes au contact, et ses mains prête à intervenir avant de repasser sur le croisillon. Le gris arriva calme et détendu, puis à la dernière foulée, passa au galop pour sauter. Cette bourrique ne pouvait vraiment pas tenir en place c'était donc impossible. Néanmoins il n'avait pas arracher les rênes à sa cavalière, il était juste passer dans l'allure supérieure, parce que monsieur préférait sauter au galop plutôt qu'au trot. Il n'aurait vraiment pas fait un bon trotteur.
On ne pouvait mine de rien pas passé outre le style de Tatchou au dessus des barres. Shayness s'apprêtait à repasser l'entier au trot, lorsqu'elle décida d'aller sur un vertical de 40 centimètres au petit galop. Après tout, l'étalon était rond, calme, les oreilles en avant et prêt à écouter. La jeune femme rassembla sa monture, et le mena sur le cavalettis. Le petit gris rassembla sa foulée juste avant de sauter et s'envola ... Certes ce n'était pas un saut énorme, cela ne restait mine de rien qu'un pauvre petit obstacle de 40 centimètres, mais pour Shayness, c'était bien plus. Sauter avec Tatchou, elle en avait tellement rêvée ! Après tout, peut-être que grâce à sa bourrique elle allait pouvoir retrouver le chemin des terrains de concours.
La séance touchait à sa fin, pour la clôturer, la brunette décida d'enchainer un petit parcours. Les barres au sol au trot, puis départ au galop pour partir sur le croisillon et le vertical, transition descendante pour repasser sur les barres à l'autre main, pis départ au galop pour passer un oxer de 50 centimètres suivit d'un vertical de 60 centimètres. Les hauteurs n'étaient pas immense, mais le travail se devait d'être progressif.
La jeune femme passa donc sa monture au trot pour arriver sur les barres au sol. Tatchou, rond et appliqué, passa haut les jambes pour ne toucher aucune barres. Shayness plaça alors ses aides, et demanda à sa monture le départ au galop avant d'arriver sur le croisillon, qui fut effacer sans effort. Un virage serré à gauche, et le couple était devant le vertical. Tatchou rassembla sa foulée et sauta. Dès la réception, sa cavalière le rassembla et lui demanda le trot. Le gris avait les oreilles en avant, le dos tendu et sur son mors, il passa dans l'allure inférieure et passa les barres au sol avec une facilité déconcertante. Le couple reprit le galop et arriva sur l'oxer. L'obstacle n'était certes pas bien haut, mais ce n'était néanmoins pas un simple cavalettis. Cependant, Shayness était confiante, encourageant sa monture dans ses jambes. Tatchou allongea légèrement sa foulée et vola littéralement au dessus de l'oxer. Le vertical était quelques foulées derrière. La jeune femme se redressa, rassembla la foulée de sa monture avec son assiette, tout en conservant ses jambes et le cheval avala le vertical.

Le couple était repasser au pas, la cavalière avait laisser les rênes au cheval. Un immense sourire barrait son visage, Tatchou avait été génial. L'envie, le plaisir de sauter était revenu à cette petite brune ... Et avec ça le virus de la compétition n'était pas loin. Shayness qui pourtant s'était jurer de ne plus jamais remonter en concours après le drame, pourrait bien revenir sur sa promesse après avoir découvert le potentiel de Tatchou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ride-horse.highforum.net
 
On vole, on vole ! Mais on s'écrase _ Tat' & Shay'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vole petit papillon !
» Qui vole un oeuf, vole une poule ! Mécréant !
» Qui vole un oeuf, vole un boeuf !
» (Abandonné)Vole ! Pars ! Sois libre ! Gentil oiseau qui ne sait pas voler. ||Arizona
» IGOR DRATHAAR VOLE A LA SPA DU GIENNOIS DANS LE 45

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haras du Sud :: Le domaine :: Les Carrière :: La carrière de Saut d'Obstacle-
Sauter vers: