Tu reves d'avoir tes propres chevaux? De pouvoir les entrainer et gagner des concours avec eux? Alors viens au haras du sud et ton reves se realisera!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sweet Heart - Box

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pauline
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 26
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Sweet Heart - Box   Lun 26 Nov - 22:17

FAIT



    C'est en affrontant la rudesse de l'hiver que Florent se dirigeait vers l'écurie, afin d'aller rendre visite à Sweet Heart. Emmitouflé dans un manteau bien chaud, une écharpe autour du cou, le jeune homme soufflait dans ses gants en laine afin de réchauffer ses doigts meurtri. La neige tombait à petit flocon sur le domaine, recouvrant les prés et les carrières d'une poudre fine et légère, qui ne tiendrait pas longtemps. Sauf bien sur, s'il continuait à faire froid de la sorte. Les boots de Florent crissait sur la neige, un bruit agréable qui rappelait l'hiver, et Noël. A cette pensée, le brun eut une moue de dégoût. Il détestait les fêtes à tradition familiale, et plus particulièrement le réveillon du 25 décembre, qui était synonyme pour lui de longue soirée à attendre. Attendre quoi? Mais tout. Une famille normale, un autre monde, d'autres horizons qui pourrait s'offrir à lui. Et en rejoignant Beyond, il avait en quelques sorte réussi.
    Florent était arrivé à hauteur de l'écurie, et sans aucune hésitation, poussa la lourde porte en bois. Il fut envahit par la chaleur et la moiteur tiède qui régnait dans le bâtiment. Cette odeur.. Le poil des chevaux, le foin et le crottin, le jeune homme ne s'en lasserait jamais. A peine eut-il refermé la porte derrière lui, qu'il se dirigea aussitôt vers le box de Sweet Heart. Celle-ci avait vu son cavalier arriver de loin, sa jolie tête noire dépassait du box. En la voyant, son bipède ne put réprimer un large sourire.

    * FLORENT; « Salut ma Chouchou. »

    Le jeune homme accompagna ces paroles d'une caresse sur le chanfrein de l'anglo. Pour ce faire, il retira ses gants, afin de profiter du contact chaud du poil de l'équidé sur ses paumes froides. La jument tressaillit lorsque son cavalier posa ses doigts gelé sur sa tête, mais ne bougea pas. Contact établit, Florent pouvait aller chercher son matériel.
    En se dirigeant vers la sellerie, le jeune homme déroulait déjà dans sa tête le travail qu'il allait effectuer aujourd'hui avec son anglo. Après l'avoir vu en dressage, le cavalier voulait voir ce qu'elle avait dans le ventre face aux barres. Le reprise étant de circonstance, il prit des protections d'obstacles, ainsi qu'une boite de pansage, la selle et le filet de la noire. En retournant près du box, Florent posa son matériel près de l'anneau d'attache, avant de se rendre compte qu'il venait juste d'oublier le plus important. Le licol et la longe. Tête de noeud ! Une fois le licol en main, il pénétra dans le box de Sweet Heart, qu'il sortit et attacha au point d'attache. Le pansage pouvait débuter, ce qui réchaufferait le cavalier, meurtri de froid.

    Florent prit l'étrille dans sa main gauche, et commença à la passer sur toute les parties charnues de Sweet Heart, dans des mouvements circulaire. La jument, qui n'était pas sorti, n'était pas particulièrement sale, mais le pansage activerait sa circulation sanguine, ce qui permettrait de commencer à chauffer doucement ses muscles et son corps avant l'échauffement. Une fois l’étrille passée, le jeune homme prit le bouchon. Au contact de la brosse, l'anglo relâcha ses muscles et ronfla de plaisir. Florent ne put réprimer un sourire. Il le savait que souvent, le contact du bouchon était une chose qu'appréciait particulièrement les chevaux. Tout en continuant de brosser, le jeune homme passait sa main libre sur le poil chaud de sa bourrique. Comme lors de n'importe quel massage, il paraissait important aux yeux du brun que pendant le pansage, une main reste toujours au contact de l'animal. Cela rassurait les jeunes chevaux que de sentir la main de leur cavalier, et avait tendance à apaiser quelque peu les montures nerveuses. Le bouchon était passé, le poil de Sweet Heart commençait même à briller. Plus que le cure pieds, et le pansage serait terminé. Florent vint se placer le long de l'antérieur de la noire, et pressa la paume de sa main sur le membre, tout en descendant vers le boulet. La jument leva le sabot. Une fois les quatre pieds terminés, le brun rangea les brosses dans la malle de pansage, avant de commencer à harnacher.

    Florent posa le tapis de selle sur le dos de Sweet Heart. Celle-ci tressaillit légèrement au contact du tissu sur sa peau. Le cavalier posa la selle par dessus, et dégarotta aussitôt. Il sangla de quelques trous, de façon à ce que la selle tienne juste en place. Le filet fut mis rapidement, et les protections d'obstacle aussi. Des guêtres aux antérieurs ainsi que des cloches, et des protèges boulets aux postérieurs. Florent boucla sa bombe, et passa les rênes au dessus de l'encolure. Suivit de son anglo, il partit affronter le froid en direction du manège.

    MANEGE

    C'est en sueur que cheval et cavalier regagnèrent l'écurie. La jument avait su montrer qu'elle savait sauter, et sur son dos, Florent s'était éclaté. Lui qui aimait le calme et la rigueur du dressage, il affectionnait tout particulièrement cette sensation de légèreté et de liberté que pouvait procurer le saut. Encore quelques séance en manège, et la prochaine étape serait la sortie sur le cross, quand le temps le permettrait. Car c'était ça que le cavalier aimait. Sauter des barres dans un endroit clos, certes c'était indispensable, mais au final, le brun n'aimait pas ça. Ce qu'il préférait par dessus tout, c'était les galops intense, avec des chevaux volant au dessus des troncs. Là, l'adrénaline était à son comble.

    Trêve de rêverie, le filet fut retiré rapidement, et le licol remit autour de la tête. Le cavalier retira selle et protections, et prit une poignée de paille afin de bouchonner Sweet Heart avec énergie. La jument avait quelque peu transpiré, et même s'il faisait assez chaud à l'intérieur de l'écurie, son bipède ne tenait pas à avoir une monture malade. Aussi mettait-il un point d'honneur à bien décoller le poil de son anglo. Florent vérifia rapidement les pieds, mais comme il s'y attendait, les sabots étaient propre. Le brun rangea son matériel, et ramena la noire au box.

    La jument sauta aussitôt sur son foin, ce qui eut le mérite de faire rire son cavalier. Ce dernier resta un petit moment à observer son cheval, souriant à sa vue, réalisant enfin que oui, c'était sur maintenant, c'était son équidé qu'il avait face à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ride-horse.highforum.net
 
Sweet Heart - Box
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I hate everything about you ; you're my nightmare, sweet heart and you have no way to run. (NIKARA)
» hey sweet heart, its me ≈ astrid
» Agathe ? Slowly drifting.
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haras du Sud :: Le domaine :: Le Domaine de Bellegarde-
Sauter vers: